Vous êtes ici : Accueil > Travaux d’écriture > Un roman potentiel > Le roman : chapitres en vrac > Se laisse pousser les poils
Publié : 6 mai 2011

Se laisse pousser les poils

Derrière les barreaux de la cage, on distinguait des lions, attendant impatiemment leurs repas du soir. On distinguait aussi, en regardant plus attentivement, une créature qui, par son attitude et ses mouvements, pouvait passer pour un fauve. Si on s’attardait encore un peu, on commençait à percevoir un visage humain à travers les poils, on voyait apparaître une silhouette, des doigts, des mains, des bras, des pieds. Tout à coup, on comprenait : c’était un homme.

Suite...