Vous êtes ici : Accueil > Travaux d’écriture > Un roman potentiel > Le roman : chapitres en vrac > Personne ne rit à ses blagues
Publié : 6 mai 2011

Personne ne rit à ses blagues

La clownesse se remémora, assise dans un coin de sa loge en piteux état, la soirée de la veille où, comme chaque soir, elle avait été contrainte d’enfiler la peau de Pitchoune. Comme chaque soir, accompagnée de sa trompinette usée par le temps, elle entra en piste espérant apercevoir dans ces gradins vides depuis des année, un public digne de ce nom, et comme chaque soir, la faible lueur d’espoir qu’elle avait dans les yeux s’éteignit lorsqu’elle s’efforça de raconter ses blagues habituelles à trois ou quatre visages sinistres, presque sans vie. Enfin, elle se remémora ces fameuses « Years 80 », où elle était comédienne dans un célèbre théâtre et où elle était capable de faire rire une salle remplie.

suite...