Vous êtes ici : Accueil > Travaux d’écriture > Nouvelles réalistes > Une soirée qui tourne au drame
Publié : 3 juillet 2016

Une soirée qui tourne au drame

Samedi 25 août 2015, 10h00, le réveil retentit. Mathieu se leva en sursaut de son lit. Il prit son portable et consulta les réseaux sociaux Facebook, Tweeter et Snapchat. Il s’aperçut sur tweeter que ses amis et lui s’ennuyaient terriblement pendant les grandes vacances. Puis il entendit des bruits de pas : « Tu viens juste de te réveiller ?! dit sa maman, on voit bien que ces les vacances dis-donc ! N’oublie pas que ce soir, nous sommes invités chez ta tante pour dîner. » Voyant qu’elle le regardait fixement comme pour avoir une réponse, il baissa les yeux puis marmonna : « Oh, c’est vrai, j’avais oublié » d’un air déçu. Sa maman frappa dans ses mains et lui ordonna : « Allez, allez dépêche-toi de te lever, tu ne vas pas rester toute la journée à ne rien faire dans ton lit comme depuis le début de tes vacances ! Profite-en pour regarder la tenue que tu porteras ce soir. » Il hocha la tête sans répondre. Sa mère sortit de sa chambre. Quelques instant plus tard, toujours au lit, il reçut un message de son meilleur ami Hugo : « Salut mon pote, tu vas bien ? Alors c’est toujours ok pour la teuf ce soir chez toi ? Mec, j’ai invité plein de monde, ça va être la meilleure soirée de l’année ! Trop hâte ;) ». Se rappelant de la fête de ce soir, il réalisa qu’il y avait un problème. Soit il allait chez sa tante pour dîner, soit il passait une superbe soirée avec tous ses copains. Le choix fut plutôt rapide. Il allait donc simuler qu’il était malade auprès de sa mère pour échapper au dîner avec sa tante.
Le soir venu, les parents de Mathieu partirent chez la tante. Mathieu mit sa plus belle tenue pour accueillir ses amis chez lui. Pour sa fameuse fête, il avait tout préparé. Il avait sorti toutes les bouteilles d’alcool de son père qui étaient rangées dans le buffet du salon : Ricard, Pastis, Whisky, Vodka, Jet 27. La sonnette de sa maison retentit. Il était 21h10. Mathieu entendit les cris derrière la porte puis s’aperçut que c’était ses amis. Avant de leur ouvrir la porte, il repassa devant la glace pour s’admirer une dernière fois. Il avait placé ses cheveux bruns sur le côté. Il se remit du parfum et réajusta sa chemise. Il se dirigea d’un pas excité en direction de la porte où ses amis l’attendaient, gais à l’idée de passer une superbe soirée.
Dès que les invités furent arrivés, Axel, un ami d’Hugo, mit aussitôt la musique à fond et la fête pouvait commencer. Mathieu chercha d’abord sa petite-amie Ana, la voyant sur le canapé, il la rejoignit à toute allure. Ils s’embrassèrent pendant que les autres commencèrent déjà à entamer les bouteilles d’alcool. Vers 22h, la fête battait son plein. A minuit, quelqu’un frappa à la porte. On éteignit la musique. Alexandre, un ami de Mathieu, cria pour que tout le monde entende bien « PLANQUEZ LES BOUTEILLES, y a les flics ! ». Par peur, tout les invités se mirent à effacer toutes traces d’alcool. Mais sous son emprise, deux amis de Mathieu, David et Nolann, se cachèrent dans un placard au lieu de ranger les bouteilles. Mathieu ouvrit la porte et reconnut son voisin, Mr Flubers qui l’attaqua aussitôt : « Ce n’est pas bientôt fini ce bazar !! Deux heures que ça dure ! Si ça continue, j’appelle la gendarmerie et je ne vous raterai pas, vous verrez ça ! Alors, votre choix est fait ?? J’espère pour vous qu’il sera bon ! ». Pris par le doute, l’adolescent laissa croire que le bruit cesserait. Le voisin grincheux partit en claquant la porte, plutôt satisfait de lui. Mathieu soulagé de ne pas avoir eu affaire à la police, alla rassurer ses amis. David et Nolann sortirent du placard à manteaux sans avoir compris ce qui venait de se passer. Ils remirent aussitôt la musique mais moins forte, et les adolescents reprirent le cours de la fête là où ils l’avaient laissé, malgré les avertissements de Mr Flubers. Alexandre, Chris, Théodore et Ethann commencèrent à consommer une partie des joints présents dans la pièce. Ana ne se sentait pas rassurée par le comportement de ses amis sous l’emprise de l’alcool. Elle commença à leur conseiller de s’arrêter là pour ce soir. Personne ne l’écouta. Pour faire sortir tout le monde, elle fit croire que quelque chose de grave se passait dehors. Mathieu la rejoignit avec tous ses amis qui avaient laissé les bouteilles dans le salon. Elle exprima son mécontentement d’un ton sec pour essayer de les raisonner. Ils acceptèrent alors l’idée de ne plus consommer d’alcool pour la soirée. Pour respirer l’air pur, Ana proposa de faire un tour dans la rue. Tous furent d’accord. Mathieu et elle marchaient en tête pendant que les autres les suivaient. Même en état d’ivresse, pour la plupart des personnes, ils profitèrent tous de cette soirée. Ce sera sans doute la dernière des vacances, il ne fallait pas la gâcher. Hugo s’aperçut d’un détail, Chris et Nolann s’isolaient à plusieurs reprises. Il les interpella :
« Euh, on pourrait savoir ce que vous fabriquez tous les deux ?!
— Rien rien dirent les deux garçons.
— Vous êtes vraiment sûrs de ça ? »
Il fouilla les poches de Nolann et trouva une bouteille de Whisky. Enervée, Ana gronda les deux jeunes garçons et décida de rentrer à la maison.
Une fois rentrés, les adolescents se demandèrent ce qu’ils pourraient faire. Mathieu proposa de faire un tour en voiture. Ses parents avaient pris la voiture de sa mère, il pouvait donc prendre celle du père. Tous étaient partants sauf Ana qui refusa radicalement. Se sentant obligée et non rassurée, elle rentra dans la voiture avec toutes les personnes présentes. Ana s’exprima : « Vous êtes complètement inconscients ! On est quatorze et c’est une voiture cinq places. Vous réalisez ou je vous fais un dessin ! Je vous préviens, c’est Mathieu qui conduit, c’est celui qui a le moins bu et c’est la voiture de son père ! Vous retiendrez que je suis totalement contre et en plus, Mathieu n’est même pas majeur et il va conduire ! Je ne comprends pas, il se passe quoi dans vos têtes ?! » Personne ne l’écoutait vraiment et Mathieu commença à rouler. Au bout de quelques kilomètres de la maison des parents de l’adolescent, Chris et Nolann ne restaient plus en place et commencèrent à perturber le cours du trajet. Mathieu perdit le contrôle du véhicule de son père et le pire arriva. Ils eurent un terrible accident. Mathieu décéda suite au choc de la percussion. Deux des amis placés à l’avant ne survécurent pas également. De même pour la malheureuse Ana qui étaient contre cette dangereuse escapade. Les dix autres personnes présentes dans la voiture ont été gravement blessées et certaines d’entre elles ont été transportées par hélicoptère en urgence au CHU de Rennes.
Les adolescents qui survécurent à cet accident eurent des remords. À cause de la drogue et de l’alcool, ils perdaient quatre de leurs amis.

Retour au sommaire